Environnement et Développement Durable

Vous êtes ici : Environnement et Développement Durable / ProgrammesDéveloppement Territorial Durable des Oasis du Tafilalet
imprimer agrandir la taille le texte diminuer la taille le texte

Développement Territorial Durable des Oasis du Tafilalet

 Contexte:

Les palmeraies marocaines ont connu une sévère dégradation, perdant près de ¾ de leurs palmiers, pertes qui se sont fortement accélérées ces 10 dernières années. L’accroissement de modes d’exploitation de la ressource hydrique, fortement irrationnels, est la cause majeure de ce phénomène et particulièrement dans le sud marocain s’échelonnant de l’oasis de Figuig à ceux de la province de Guelmim.

Objectif global

Contribuer à la lutte contre la désertification et la pauvreté par la sauvegarde et la valorisation des oasis du sud marocain- cas des oasis du Tafilalet.

Objectifs spécifiques :

    •    Maintenir un système d’exploitation viable et écologique en restaurant   l'agro-système oasien ;
    •     Favoriser une démarche territoire oasienne valorisante ;
    •     Appuyer les réformes de la politique publique vis-à-vis du contexte     oasien

     Réalisations et résultats attendus

       Résultats attendus

                                    Réalisations  2011

     

    ·          Les structures territoriales et associatives sont  renforcées ; 

     

           Etudes du POT :

    -          volet de l’écotourisme ;

     

     

    -          renforcement des capacités ;

     

    -          valorisation des produits de terroir ;

     

    -          écomusée Khettara ;

    -          stratégie de communication ;


    -          suivi et d’évaluation.

     

    -          projets lancés dans le cadre du FDR.

    -          stratégie et programme d’actions tourisme durable oasien ;

     

    -          élaboration d’un topoguide eau ;

    -          élaboration d’un topoguide Tafilalet ;

    -          aménagement d’un sentier pédestre eau autour de la source Tasbelbat à Tinjdad ;

    -          charte «  éco touristique et Elaboration d’un plan de renforcement des capacités des acteurs locaux oasiens environnemental 

    -          élaboration de la stratégie de communication du POT ;

    -          étude de conception d’un système de suivi et évaluation du POT

    -          Fezna, : Construction et aménagement des pistes ; Construction d’un mur de protection ; aménagement de la Khettara Omaria ;

    -          Tadighouste : Construction de la route sur 7 km ;

    -          Ferkla Al Oulia: Construction de trois séguias sur 1170 mètres linéaires ;

     

    ·          L’écosystème oasien est restauré et régénéré ;

    -          programme de vulgarisation et de valorisation des plantes aromatiques et médicinales (PAM) ;

    -          programmes d’actions en écotourisme ;

     

    -          programme d’intégration de la femme dans le processus de développement ;

    -          programme de vulgarisation et d’utilisation des énergies renouvelables ;

    -          projet de l’écomusée Khettara ;

    -          deux voyages réalisés au profit de 17 agriculteurs et 27 femmes ;

     

    -          le POT a crée l’APECTAF qui est l’association des promoteurs de l’écotourisme dans le Tafilalet et qui comprend actuellement huit (08) gîteurs ;

    -          la réalisation d’un complexe pour la fabrication du café issu de la torréfaction des noyaux des dattes à Bouiya (comme rurale de Arab Sabah Gheriss) ;

    -          représentera outre les caractéristiques des oasis au niveau international et surtout sur le plan écosystème oasien toutes les caractéristiques culturelles et patrimoniales….

     

     

     

    Dans la thématique

    En image

    Cliquez ici pour agrandir l'image:

    Mission des partenaires du POT, aménagement des khéttara

     

    • w3c
    • opquast
    • wai
    • accessiweb
    • typo3
    • RSS