Développement Humain

Vous êtes ici : Pôle de Développement Humain (PDH) / ProgrammesEradication du travail domestique des petites filles
imprimer agrandir la taille le texte diminuer la taille le texte

Eradication du travail domestique des petites filles

La ratification de la Convention des nations unis relative aux droits de l’enfant par le Maroc en 1993, traduit  sa volonté d’accorder la priorité à la protection des droits de l’Enfant. Cette volonté a été concrétisée par l’adoption d’un plan d’action national pour l’Enfance (2006-2015) (PANE) Intitulé : «Un Maroc digne de ses enfants » qui intègre les engagements du Maroc dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Le Plan Stratégique (2008-2012) du Ministère du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité prévoit la mise en place des mesures renforçant la prévention et la protection de l’enfance contre toutes formes de violence et principalement l’éradication du travail des enfants en général et l’éradication du travail domestique des petites filles en particulier.

C’est dans ce contexte, qu’un programme sur 3 ans (2011-2013) est conçu pour réussir ce défi et contribuer à la mise en œuvre de la stratégie d’éradication du travail domestique des petites filles.

Ce programme vise aussi à assurer la complémentarité et le soutien des actions en terme de renforcement de la scolarisation, l’amélioration de potentialités des territoires en matière de l’emploi et les actions de lutte contre la pauvreté.

Objectif:

Contribution à l’éradication du travail domestique des petites filles au niveau des provinces pourvoyeuses des « petites bonnes ».

Objectifs spécifiques:

Pour réaliser ce programme, 3 objectifs spécifiques ont été retenus :

1. Renforcer les capacités des collectivités locales et des associations locales dans le domaine des droits de l’enfant, notamment le droit des petites filles.  
2. Appuyer l’émergence des actions favorisant la scolarisation des petites filles issues des familles nécessiteuses et à risque  pour l’éradication du phénomène du travail domestique des petites filles.
3. Mettre en place des activités génératrices de revenus, des modèles d’auto emploi, et des programmes de formation professionnelle adaptée pour autonomiser les familles  et lutter contre la pauvreté.

Résultats attendus

•    Les services déconcentrés sont sensibilisés sur le droit de la protection des enfants en général et des petites filles en particulier ;
•    Les élus, les cadres des communes et les cadres associatifs ont bénéficié d’une formation sur les techniques de la sensibilisation des familles au droit de la scolarisation des petites filles potentiellement menacées par le phénomène du travail domestique ;
•    La mobilisation communautaire au niveau des territoires cibles est développée. Et  les mécanismes de la veille sur la lutte contre le travail domestique des petites filles sont instaurés au niveau provincial et local ;
•    Les actions alternatives et compensatrices du travail domestique des petites filles sont identifiées et réalisées par les acteurs locaux.

  • w3c
  • opquast
  • wai
  • accessiweb
  • typo3
  • RSS